07 décembre 2022, 07:59
prim-nordpasdecalais

Problèmes d’hébergement : 5 signes qu’il est temps de changer de prestataire de service

Les sites Internet sont devenus notre quotidien depuis de nombreuses années. Réseaux sociaux, applications en ligne, e-commerce, etc. Absolument tout se fait sur le Web désormais, même l’entrepreneuriat. D’ailleurs, il y a de plus en plus de personnes qui ont recours à Internet pour leur travail, que ce soit en télétravail (remote) ou bien les gens qui se sont lancés comme objectif de devenir entrepreneur digital. En théorie, c’est une excellente idée, car vous y gagnez en autonomie et vous faites ce que vous aimez ou ce qu’il vous plaît. Néanmoins, en pratique, ce genre de profession a son propre lot de problèmes, comme tous les autres métiers. Aujourd’hui, nous allons aborder le sujet d’un entrepreneur digital qui fait face à des problèmes émanant de son hébergeur Web.

 

Qu’est-ce qu’un entrepreneur digital ?

 

Un entrepreneur digital est une personne qui fait développer une idée à l’aide des outils technologiques et des plateformes en ligne. Par exemple, une entreprise qui vend des produits artisanaux en ligne sur une boutique d’e-commerce, un développeur qui a mis au point un outil informatique ou un service et qui le vend en ligne, etc. Vous comprenez donc que pour qu’un entrepreneur digital puisse vivre de sa passion ou de son métier, ce dernier est étroitement lié à Internet, grâce à un site Web et à un hébergeur.

 

Comment lancer un site Web ?

 

Un site Web est un ensemble de pages qui sont mises à la disposition de tout le monde sur Internet. En ayant l’adresse du site (URL), vous pouvez accéder à son contenu, où que vous soyez sur Terre, à condition d’être connecté à Internet bien sûr.

Les sites web sont créés à l’aide d’outils spécialisés (CMS) qui facilitent grandement le travail, en faisant appel aux talents d’un développeur web ou bien en codant toutes les pages vous-même. Une fois que le site est prêt, de même que son design et ses fonctionnalités, l’étape qui suit est le choix de l’hébergement. Pour ce faire, une simple recherche et vous serez peut-être intéressé par les détails présentés sur ce site en ce qui concerne les différents choix d’hébergement. Car oui, il y a plusieurs types d’hébergement qui sont proposés par les prestataires de service et il est très facile de faire le mauvais choix et de se retrouver avec un hébergement qui ne répond pas aux besoins du site Web. Admettons que vous ayez pris un hébergement à la va-vite et que vous rencontrez différents problèmes après quelques mois. Nous allons aborder maintenant 5 signes communs qu’il est temps pour vous de déménager votre site vers un autre hébergeur.

 

Les 5 signes qu’il est temps de changer d’hébergement

 

Il existe de nombreux signes ou problèmes indiquant que l’hébergeur ne convient plus à votre site Web et nous allons vous présenter 5 d’entre eux qui sont les plus communs. En effet, chaque site Web est pratiquement unique et ces problèmes peuvent varier d’un hébergeur à un autre.

 

Problèmes de performance 

Le problème de performance est certainement le plus courant des symptômes d’un mauvais choix d’hébergeur. Ces problèmes peuvent être une lenteur de chargement des pages, un ralentissement en heure de pointe, des crashs fréquents, des maintenances fréquentes, etc. L’origine de ses problèmes est, évidemment, diverse : vous pouvez avoir un hébergeur avec des serveurs qui ne sont pas puissants, une mauvaise connexion à Internet, un réseau qui n’est pas performant, etc. Cependant, ce que vous devez garder en tête, c’est que dès que vous commencez à ressentir une baisse des performances et que celle-ci s’installe sur le long terme, il est conseillé de changer de prestataire au plus vite.

 

Problèmes de sécurité

La sécurité est très importante pour un site web, surtout si vous traitez les données bancaires de vos visiteurs (e-commerce). Typiquement, les hébergeurs possèdent des systèmes qui permettent de détecter et de contrer les attaques comme les DoS (Denial-of-Service). Cependant, il arrive que des hébergeurs n’implémentent pas cela sur leurs offres d’entrée de gamme, ce qui peut compromettre la sécurité de votre site Web. Si c’est pas cher, c’est qu’il y a une bonne raison. Au moindre signe d’une vulnérabilité qui n’a pas été corrigée, prenez votre bouée et quittez le navire au plus vite.

 

Obsolescence des outils logiciels

Les logiciels sont mis à jour de façon régulière et c’est pareil pour les outils des serveurs comme les bases de données, les systèmes d’exploitation, etc. Il est très facile de connaître les versions les plus récentes des outils et celles qui sont utilisées par les hébergeurs. L’astuce ici est de toujours rester un pas en arrière (ne pas toujours adopter la dernière version, mais rester avec celle d’avant). Néanmoins, si l’hébergeur exploite des versions trop vieilles (qui sont sorties il y a plus de 10 ans par exemple), ce n’est pas bon pour votre site Web, ni pour vos visiteurs d’ailleurs.

 

Non réactivité de l’assistance client

L’assistance client est là pour vous aider en cas de problèmes sur votre hébergement, comme des pannes, des pages qui ne sont pas accessibles, etc. Dites-vous qu’il y aura toujours des problèmes sur votre hébergement, car c’est ainsi que fonctionne l’informatique en général. Cependant, si vous contactez l’assistance client et qu’ils ne répondent pas ou mettent plusieurs jours pour le faire, cela en dit long sur l’intérêt que porte l’hébergeur à ses clients. D’ailleurs, lors de vos recherches pour un nouveau prestataire, n’envisagez que ceux qui ont une assistance client joignable par téléphone et messagerie instantanée. Le reste, c’est à éviter.

 

Les erreurs internes trop fréquentes

Les erreurs 404 ou 500 sont relativement fréquentes sur Internet, et indiquent des problèmes qui peuvent être réglés assez rapidement. Cependant, si votre site renvoie souvent les erreurs 500 (502, 504, etc.), cela pourrait indiquer un problème de configuration ou d’optimisation de ce dernier. Essayez d’abord de régler le problème avec l’assistance client de l’hébergeur, de même qu’avec votre Webmaster. Si ces erreurs persistent, il faudrait songer à aller voir ailleurs. La liste que nous vous avons présentée n’est certes pas exhaustive, mais elle couvre les problèmes fréquents des hébergeurs Web. Que vous soyez à la recherche d’un prestataire d’hébergement pour la migration ou non, il vous sera très utile de garder cette liste près de vous pour ne pas faire de mauvais choix et le regretter par la suite.

Sommaire
A partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn
A lire aussi