22 juin 2024, 23:24 PM
prim-nordpasdecalais

Lignes directrices générales pour la réalisation d’entrevues de recherche

Les entrevues sont particulièrement utiles pour obtenir l’histoire derrière les expériences d’un participant. L’interviewer peut poursuivre des informations approfondies autour d’un sujet. Les entretiens peuvent être utiles pour le suivi de certains répondants aux questionnaires, par exemple pour approfondir leurs réponses. Généralement, des questions ouvertes sont posées lors des entretiens.

Avant de commencer à concevoir vos questions et votre processus d’entretien, exprimez clairement à vous-même le problème ou le besoin auquel il faut répondre à l’aide des informations qui seront recueillies par les entretiens. Cela vous aide à rester clairement concentré sur l’intention de chaque question.

 

Préparation de l’entretien

Choisissez un cadre avec peu de distraction : évitez les lumières ou les bruits forts, assurez-vous que la personne interrogée est à l’aise (vous pourriez lui demander si elle l’est), etc. Souvent, ils peuvent se sentir plus à l’aise sur leur lieu de travail ou à leur domicile. 

Ensuite, expliquez l’objectif de l’entretien et pensez aussi à mentionner toute condition de confidentialité.

Expliquez également le type d’entretien que vous réalisez et sa nature. Si vous souhaitez qu’ils posent des questions, précisez s’ils doivent le faire au fur et à mesure ou attendre la fin de l’entretien. Dites-leur comment vous contacter plus tard s’ils le souhaitent, demandez-leur s’ils ont des questions avant que vous ne commenciez tous les deux l’entretien. 

Ne comptez pas sur votre mémoire pour vous souvenir de leurs réponses ! Demandez la permission d’enregistrer l’entretien ou amenez quelqu’un pour prendre des notes.

 

Types d’entretiens

S’il s’agit d’un entretien informel, conversationnel, aucune question prédéterminée n’est posée, afin de rester aussi ouvert et adaptable que possible à la nature et aux priorités de l’interviewé. 

Quant à l’approche générale du guide d’entretien, elle vise à garantir que les mêmes domaines généraux d’information sont recueillis auprès de chaque personne interrogée. Cela permet d’être plus ciblé que l’approche conversationnelle, mais permet toujours un certain degré de liberté et d’adaptabilité dans l’obtention d’informations auprès de la personne interrogée. 

Il peut aussi s’agir d’un entretien standardisé, ouvert. Ici, les mêmes questions ouvertes sont posées à toutes les personnes interrogées (les personnes interrogées sont libres de choisir comment répondre à la question, c’est-à-dire qu’elles ne sélectionnent pas “oui” ou “non” ou ne fournissent pas une note numérique, etc.). Cette approche facilite des entretiens plus rapides qui peuvent être plus facilement analysés et comparés. 

Enfin, pour un entretien fermé à réponse fixe, toutes les personnes interrogées se voient poser les mêmes questions et doivent choisir des réponses parmi le même ensemble d’alternatives. Ce format est utile pour ceux qui n’ont pas l’habitude de mener des entretiens.

Sommaire
A partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn
A lire aussi