20 avril 2024, 17:26 PM

Une grosse fatigue en entreprise peut-elle entrainer une dépression ?

La fatigue au travail concerne de nombreux salariés, en particulier les managers et les cadres qui ont une pression supplémentaire sur les épaules. Elle est souvent due à la tension, au rythme de travail, au besoin incessant de résultats, aux changements d’orientation sans objectifs clairs, à une pression incessante, et dans certains cas, à l’incertitude sur l’avenir du service ou de la société où vous évoluez. La dépression peut-elle se développer suite à une période de fatigue ou de stress intense ? Découvrez cet article qui détaille la question.

 

Comment peut-on associer une fatigue physique et une dépression ?

La dépression est une maladie psychique caractérisée par une grande fatigue physique. Celle-ci peut durer un certain temps. Cette maladie entraine une démotivation de tout. Une fatigue extrême peut être un signe précurseur d’une dépression. Il s’agit d’une fatigue qui peut avoir différentes origines. Cet épuisement physique n’est pas lié, la plupart du temps, au fait de fournir un effort physique. La fatigue lorsqu’elle est excessive et persistante peut provenir d’un surmenage, au travail, d’un stress intense et soutenu dans le temps et est considéré par les spécialistes comme un signe de la dépression. Elle provoque une perte d’intérêt généralisée, ainsi qu’une certaine forme d’abattement où tout parait insurmontable. Les effets de la fatigue sur le système nerveux entraînent des conséquences sur votre santé mentale. La dépression est bien plus qu’un état d’esprit. Elle peut être accompagnée d’un désintérêt de tout le monde. La personne dépressive est fatiguée physiquement sans même devoir fournir le moindre effort. Elle est insatisfaite et constamment agacée par quelque chose, notamment par sa charge de travail qu’elle considère impossible à surmonter.

 

Pourquoi la fatigue joue-t-elle un rôle essentiel dans le développement dépressif ?

Une fatigue extrême, également appelée épuisement physique, peut être à l’origine d’un état dépressif. Dans le cadre du travail, le salarié peut se retrouver dans un environnement stressant qu’il a du mal à gérer. La course aux résultats, devoir gérer la compétition auprès des collègues, devoir toujours se surpasser en travaillant davantage d’heures au fil des mois. Tout cet environnement crée une fatigue accumulée qui devient constante, et vient au fil du temps diminuer la qualité de vie de la personne. Sommeil agité, appétit en berne, agacements à son comble. Tous les pans de la vie personnelle et professionnelle se fissurent peu à peu pour laisser place à une immense fatigue, une lassitude qui, non traitée à temps, risque de se transformer en dépression. Plus la fatigue s’installe et moins la tâche à accomplir semble atteignable. Ce cercle infernal contribue à installer au fil du temps une fatigue et un stress durables qui se développent en dépression.

 

Comment se manifeste la dépression ?

Une personne atteinte de dépression n’est pas en mesure d’apprécier son quotidien. Tout lui semble extrêmement compliqué, que ce soit son travail à accomplir, les relations humaines, jusqu’à parfois même la force de se lever le matin. Une personne dépressive perd peu à peu le goût pour toute chose et tout ce qui l’entoure. La dépression engendre un dénigrement de toute situation, une mésestime de soi et des pensées morbides. Au sein d’une entreprise, elle est caractérisée par une perte totale de motivation et un sentiment que la moindre tâche est insurmontable. La personne dépressive est facilement irritable et sera souvent énervé. Les crises de colère se multiplient, et ne sont pas contrôlables.

 

Les solutions pour lutter contre la dépression en entreprise ?

Dans de nombreuses entreprises, les salariés doivent fréquemment donner le meilleur d’eux-mêmes pour assurer la santé financière de leur société. Ils doivent être constamment performants. Pour faire face à la concurrence, ils travaillent tard et sont généralement débordés. 

À force de travailler jusqu’à épuisement, la lassitude s’installe. Le salarié se sent exténué.

Il est possible de lutter contre la dépression liée à la fatigue en entreprise. La première chose à faire est de travailler pendant des horaires raisonnables. Évitez les journées à rallonges. Faites des pauses durant les heures de travail pour éviter l’épuisement physique. Le salarié doit avoir un mode de vie saine, c’est-à-dire une vie équilibrée entre sa vie privée et ses obligations professionnelles. Il est primordial de pratiquer régulièrement des activités qui contribuent à votre bien-être psychologique. Les exercices sportifs réguliers ainsi qu’une nourriture saine et équilibrée contribuent à ce bien-être. Elles aident l’organisme à éliminer les toxines et les substances nuisibles qui favorisent l’anxiété et le stress.

Pour pouvoir rester productif, attentif et concentré en entreprise, une bonne qualité de sommeil est indispensable. Le sommeil, pour être réparateur et complet, doit être régulier, jour après jour. Concernant votre alimentation, vous devez faire l’effort de manger des fruits et des légumes au quotidien. Il convient de souligner que les aliments riches en calcium et en fer préviennent des sensations de fatigue facteurs de la dépression. 

À la maison, une coupure franche doit être faite avec votre quotidien du travail. Le soir et le week-end vous appartiennent, trouvez les centres d’intérêts qui vous passionnent et vous permettent de vous vider la tête et de vous concentrer sur d’autres sujets. Passez du temps avec votre famille et vos amis. La fatigue se dissipera facilement si vous êtes bien entouré.

Ainsi, vous réduirez les risques de vous retrouver dans un état dépressif, et passerez des moments agréables avec votre entourage. En cas de signes de dépression, il est conseillé de consulter un médecin qui saura vous accompagner.