20 avril 2024, 19:45 PM

Que devez-vous savoir sur l’infogérance ?

L’infogérance, ou gestion déléguée des systèmes d’information, est une pratique au travers de laquelle une entreprise confie la gestion de ses ressources informatiques à un prestataire externe. Ce partenariat permet aux entreprises de se concentrer sur leur cœur de métier tout en bénéficiant de l’expertise technique du prestataire. Vous souhaitez en apprendre davantage à ce sujet ? Poursuivez la lecture de notre article du jour !

 

La définition de l’infogérance

 

En termes simples, l’infogérance est un service par lequel une entreprise délègue la gestion et l’exploitation de son système d’information à un prestataire spécialisé. Cette délégation peut être totale ou partielle, en fonction des besoins spécifiques du client. 

L’infogérance s’étend sur plusieurs domaines, tels que l’exploitation des systèmes et des applications, la maintenance du matériel, le support utilisateur et la sécurisation des données. 

La mise en œuvre de ce service nécessite généralement un contrat d’infogérance qui détermine les rôles et les responsabilités de chaque partie, ainsi que les modalités de prestations. 

L’infogérance est une forme d’externalisation, ce qui signifie qu’elle permet aux entreprises de se concentrer sur leur cœur de métier en laissant les aspects techniques à des spécialistes. 

Si vous êtes à la recherche d’une société spécialisée dans ce domaine, nous vous recommandons de vous intéresser à l’entreprise Digdeo, proposant sa solution d’infogérance personnalisée selon vos besoins.

 

Les avantages de l’infogérance

 

L’infogérance de serveur est une solution qui offre de nombreux avantages aux entreprises. En confiant la gestion de leurs serveurs à un prestataire spécialisé, elles peuvent bénéficier d’une meilleure performance et fonctionnalité de leur système d’information. Cela passe par plusieurs missions principales :

  • la configuration et l’installation du serveur : le prestataire se charge de mettre en place le serveur selon les spécificités requises par l’entreprise ;
  • les mises à jour : pour assurer le bon fonctionnement du serveur, il est nécessaire d’effectuer régulièrement des mises à jour. C’est aussi le rôle du prestataire ;
  • l’optimisation du rendement : l’infogérant va chercher à maximiser les performances du serveur ;
  • la gestion du nom de domaine : le prestataire peut également prendre en charge cette partie ;
  • la prise en charge des messages d’alertes: en cas de dysfonctionnement ou d’incident, c’est le prestataire qui réagit en premier. 

Mais comment choisir son prestataire ? Plusieurs critères peuvent entrer en compte comme l’expertise technique, la disponibilité, la réactivité en cas d’incidents ou encore le coût du service.

 

Les différents types de contrats

 

Le choix d’un contrat d’infogérance dépend principalement du périmètre de l’infogérance que vous souhaitez déléguer. Ce périmètre d’action peut aller de la simple maintenance préventive à l’infogérance complète de votre infrastructure informatique, incluant les bases de données ou l’hébergement de vos applications. Les types d’infogérance peuvent varier de l’infogérance d’infrastructure, qui englobe la gestion et le bon fonctionnement de votre matériel informatique, à l’infogérance applicative, qui se concentre sur le bon fonctionnement de vos applications métier. 

Les contrats peuvent également varier en termes de délais d’intervention et de support technique proposé. 

Certains contrats peuvent inclure un rôle de conseil du prestataire, pour vous aider à anticiper vos besoins futurs. 

Il faut également tenir compte des clauses de confidentialité et des solutions de sauvegarde proposées. Nous vous recommandons de bien définir vos besoins et de les comparer aux offres des différents prestataires avant de prendre une décision.

 

Le choix entre hébergement et infogérance

 

L’hébergement et l’infogérance sont deux services distincts mais complémentaires dans le domaine de l’informatique. Pour bien comprendre leur différence, il faut d’abord définir chaque concept. 

L’hébergement est un service qui vise à mettre à disposition des ressources matérielles (serveurs, stockage, bande passante, etc.) pour héberger des applications ou des sites web. L’entreprise cliente loue un espace sur des serveurs distants pour stocker ses données. 

L’infogérance, en revanche, va plus loin. Elle comprend non seulement l’hébergement des données, mais aussi la gestion de l’ensemble du système d’information de l’entreprise. Cela peut impliquer la maintenance des serveurs, la supervision du réseau, la gestion des mises à jour, la sécurité informatique et bien d’autres tâches. 

En d’autres termes, l’hébergement fournit l’infrastructure matérielle nécessaire, tandis que l’infogérance ajoute une couche de services pour la gérer.

 

La protection des données

 

La protection des données est un enjeu majeur en infogérance. En effet, le prestataire d’infogérance a accès à des informations sensibles et doit donc mettre en place des mesures de sécurité adéquates pour prévenir toute violation de données. 

Dans le cadre d’un contrat d’infogérance, il est primordial d’inclure des clauses spécifiques sur la protection des données. Ces clauses doivent détailler les mesures de sécurité que le prestataire s’engage à mettre en œuvre pour protéger les données du client. 

Le RGPD impose également aux prestataires d’infogérance des obligations strictes en matière de protection des données personnelles. Le non-respect de ces obligations peut entraîner des sanctions financières importantes. 

Notez aussi qu’une entreprise d’infogérance peut décider de stocker les données sensibles de ses clients dans des data centers, qui offrent généralement un haut niveau de sécurité. 

Nous espérons vous en avoir appris davantage au sujet de l’infogérance !