20 avril 2024, 14:15 PM

Guide ultime pour devenir agent immobilier

Le métier d’agent immobilier a le vent en poupe ces dernières années. Si l’idée d’aider les clients à vendre ou à acheter un bien vous séduit, alors il est fait pour vous. Pour y accéder, vous devez disposer des qualités requises et suivre une formation adaptée. Il est aussi nécessaire de tenir compte de la réglementation en vigueur et des besoins essentiels du secteur. Pour vous aider à mieux vous repérer, découvrez ici comment devenir agent immobilier.

 

Qu’est-ce qu’un agent immobilier ?

 

Un agent immobilier est un prestataire qui joue le rôle d’intermédiaire et de facilitateur. Pour être plus clair, c’est un professionnel chargé d’accompagner un client à acheter, à louer ou à vendre un bien immobilier. Il peut donc être amené à prospecter des acheteurs potentiels, à gérer ou à évaluer des biens, à rédiger des contrats, à organiser des visites et à préparer des dossiers. Sachez qu’il peut exercer pour son propre compte ou travailler au sein d’une agence spécialisée. Dans tous les cas, il doit avoir de solides expériences dans le secteur pour garantir la réussite de ses opérations immobilières. Si vous voulez savoir Comment devenir agent immobilier, suivez ce lien.

 

Quels sont les différents métiers d’un agent immobilier ?

 

Un agent immobilier peut prendre en charge :

 

La gestion locative

Pour ce métier, le rôle de l’agent immobilier est d’assurer une bonne location du bien immobilier. Il est engagé par le propriétaire bailleur pour trouver un locataire, fixer le prix de location, récolter les loyers et réaliser des réparations. Dans ce contexte, on peut parler de gestionnaire de bien.

 

La chasse immobilière

L’agent immobilier est recruté par un acheteur pour lui trouver un bien qui répond à ses besoins. Dans ce cas, son métier consiste à dénicher des logements mis en vente, à récupérer les critères de l’acquéreur et à lui présenter des offres correspondantes. Pour être efficace, il est important de disposer d’un bon réseau. Cela permettra d’identifier rapidement les nouveaux biens aux clients.

 

La transaction immobilière

C’est le métier le plus courant pour un agent immobilier. Le professionnel accompagne le propriétaire pour vendre son bien. Il s’occupe de le mettre sur le marché, de définir son prix, de réaliser des diagnostics, de faire toute la publicité et de trouver des acheteurs potentiels. Une fois la vente conclue, il assiste les deux parties (acheteur et vendeur) chez le notaire pour la signature du compromis de vente.

 

Le syndicat de copropriété

L’agent immobilier se consacre à la gestion des espaces communs au sein d’un immeuble. Ses missions impliquent de régler la comptabilité de la copropriété, de résoudre les problèmes courants (réparation, entretien, installation, etc.) et de tenir une assemblée générale pour voter les décisions des copropriétaires.

 

Quelle formation pour devenir agent immobilier ?

 

Pour devenir agent immobilier, vous pouvez suivre le parcours classique, soit :

  • un Bac +2 : BTS professions immobilières ;
  • un Bac +3 : Bachelor immobilier, licence pro activités juridiques (droit de l’immobilier), licence professionnelle métiers de l’immobilier.

Si vous voulez approfondir vos études, vous pouvez aussi envisager un Bac +5 en métier de l’immobilier et de l’urbanisme ou en droit de l’immobilier. Par ailleurs, certaines formations commerciales (DUT technique de Commercialisation ou BTS MCO) peuvent vous permettre de devenir conseiller immobilier, mandataire immobilier ou encore négociateur immobilier. Sachez qu’il est parfaitement possible de devenir agent immobilier sans diplôme

 

Quelle est la réglementation du métier d’agent immobilier ?

 

Il est à noter que le métier d’agent immobilier est réglementé par la loi Hoguet. Cette dernière détaille les conditions d’exercice en plusieurs points, à savoir :

 

La carte professionnelle

Vous ne pouvez pas devenir agent immobilier si vous ne détenez pas une carte professionnelle. Cette dernière est délivrée par la Chambre de Commerce et de l’Industrie (CCI) et doit être renouvelée tous les 3 ans. Vous en aurez besoin pour réaliser des transactions, gérer des biens, préparer un achat ou une vente. Pour obtenir votre carte professionnelle, certaines conditions doivent être respectées. Vous devez tout d’abord avoir une aptitude professionnelle justifiée par un diplôme ou une expérience significative. Ensuite, il vous faut présenter une attestation de garantie financière ainsi qu’une attestation d’assurance Responsabilité civile professionnelle. Une bonne moralité doit également être de mise. Enfin, n’oubliez pas de vous immatriculer auprès du RCS.

 

La déclaration d’activité

Si vous vous lancez dans le métier d’agent immobilier, vous devez déclarer votre activité auprès de la CCI. Cela est obligatoire pour chaque établissement, que ce soit pour un bureau dépendant de la carte professionnelle ou pour une succursale.

 

Les statuts

En tant qu’agent immobilier, vous pouvez créer votre propre entreprise, exercer en société ou bien travailler à titre individuel. Seulement, il n’est pas possible de vous lancer sous le régime de la micro-entreprise.

 

Le mandat

Pour pouvoir négocier et vous engager pour le compte de vos clients, vous devez aussi détenir un mandat écrit. Ce dernier doit être signé avant chaque opération.

 

Quelles sont les qualités requises pour devenir agent immobilier ?

 

Le métier d’agent immobilier requiert quelques qualités essentielles. Vous devez notamment :

  • avoir le sens de l’organisation (gérer plusieurs biens à la fois) ;
  • être persuasif ;
  • disposer d’un réel sens du relationnel ;
  • être à l’écoute de vos clients ;
  • savoir négocier (achat et vente) ;
  • avoir l’énergie et la motivation pour les éventuels déplacements ;
  • posséder des connaissances fiscales et juridiques solides.

 

Quel est le salaire d’un agent immobilier ?

 

La rémunération d’un agent immobilier varie constamment. Elle est constituée d’un salaire fixe (honoraire) et de commissions sur chacune des transactions. En moyenne, un tel prestataire gagne près de 26 000 euros par an. L’ancienneté et l’expérience peuvent aussi être des critères déterminants. C’est pourquoi un agent immobilier expérimenté peut toucher plus de 50 000 euros par an. En réalité, tout dépend de vos résultats. D’autre part, l’agent immobilier est soumis aux impôts commerciaux, puisqu’il exerce une activité commerciale. Il s’agit particulièrement de l’impôt sur le revenu dans le cadre des BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux).