22 juin 2024, 22:56 PM
prim-nordpasdecalais

Les formations à suivre pour utiliser After Effects d’Adobe

 

Graphistes apprentis ou confirmés, ils ont toujours besoin d’un logiciel performant pour bien travailler. L’un des logiciels pionniers de leur métier est le logiciel développé par Adobe System appelé After Effects. Pourtant, la manipulation de cet outil spécifique requiert une formation pour découvrir les fondamentaux concernant ses fonctionnalités et ses atouts. Nous vous invitons à suivre ce guide pour mieux comprendre ce logiciel et connaître les formations possibles pour le cerner. 

 

After Effects : qu’est-ce que c’est ?

 

After Effects est un logiciel d’animations graphiques et d’effets visuels appartenant à la famille de la suite Adobe. C’est l’outil par excellence des motion designers, des monteurs vidéos et des graphistes. Il sert à créer des contenus vidéos impressionnants et des animations graphiques sophistiquées. Afin de maîtriser After Effects d’Adobe, une formation vidéo chalon est disponible en différents modules. 

 

La formation vidéo et l’utilisation d’After Effects

 

Les différentes formations

La formation pour l’utilisation d’After Effects d’Adobe dure environ 3 à 10 jours. Cela va de l’initiation jusqu’au perfectionnement. En général, l’apprenti peut choisir entre différents types de formation dont voici quelques-uns :

  • une formation After Effects complet de 10 jours : pour devenir un expert du domaine en maîtrisant l’ensemble des fonctions avancées du logiciel ;
  • la maîtrise du compositing et du motion design 3D (5 jours) : réalisation de nombreux effets et des animations vidéos 3D ;
  • la dynamisation d’une vidéo avec le motion design (3 jours) : pour devenir un vidéaste capable d’effectuer des montages avec des effets et des animations vidéos.

Les objectifs de la formation After Effects

En suivant une formation Adobe After Effects, les apprentis peuvent : 

  • acquérir les compétences fondamentales de la conception et de l’animation vidéo ;
  • apprendre le motion design et personnaliser leurs vidéos sur YouTube ;
  • concevoir et réaliser des productions graphiques composées d’une vidéo, d’une animation 3D et des effets spéciaux ;
  • maîtriser les principaux outils d’animation et de personnalisation des modèles de graphisme ;
  • donner vie à des images dans Photoshop et Illustrator ;
  • faire mouvementer les mots et les images ;
  • développer efficacement une méthodologie et un réel savoir-faire dans la conception et la gestion de diverses animations complexes ;
  • ajouter des effets spéciaux réalistes et du flou mouvement à une composition vidéo avec des caméras à mains ;
  • valider leur connaissance avec la certification Adobe Éditeur.

Principe de fonctionnement d’After Effects

 

Pour utiliser Adobe After Effects, il importe de maîtriser les éléments suivants :

 

Ouvrir et enregistrer un projet

Pour créer un projet avec le logiciel After Effects d’Adobe :

  • ouvrez l’écran de démarrage ;
  • cliquez sur « Nouveau projet » pour créer ou sur « Ouvrir un projet » s’il s’agit d’un projet existant ;
  • familiarisez-vous avec l’interface.

L’interface d’Adobe After Effects

Outre les panneaux actifs, la barre de menus et la barre d’outils, l’interface du logiciel After Effects est constituée par 3 parties essentielles : 

  • la fenêtre Projet : contient tous les éléments d’action (créer un dossier ou un composant et supprimer un ou des éléments sélectionnés) ;
  • la fenêtre Composition : pour visualiser la composition courante et les travaux effectués ;
  • la fenêtre Montage : pour voir l’ensemble des éléments constitutifs d’une séquence vidéo et créer des animations.

Les autres fenêtres cachées d’After Effects

Adobe After Effects dispose d’une pléthore d’outils et de fenêtres pouvant être cachés comme : 

  • la fenêtre Prévisualisation : directement en lien avec la fenêtre Composition pour prévisualiser la séquence courante ;
  • la fenêtre effets et paramètres prédéfinis : pour faire des recherches d’outils ou d’effets pour une composition.
Sommaire
A partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn
A lire aussi