25 juin 2022, 13:33
prim-nordpasdecalais

Comment un esprit infini peut révolutionner votre entreprise ?

 

 

Lorsqu’il s’agit de stratégie commerciale et marketing, il est trop facile de penser à des objectifs à court terme. Mais un “état d’esprit infini” peut avoir un impact radicalement meilleur sur le long terme, notamment pour les entreprises de marketing.

Pour de trop nombreuses entreprises, la planification est liée à des objectifs à court terme. Satisfaire les actionnaires, plaire au directeur général ou même répondre aux demandes d’un cadre intermédiaire peuvent être les caractéristiques qui définissent de nombreuses cultures d’entreprise.

Selon Simon Sinek, auteur du livre “The Infinite Game”, c’est un exemple d’entreprises jouant un “jeu infini”. Travaillant en se concentrant sur la situation, les défis et les règles du moment, elles cherchent à battre leurs concurrents dans l’ici et maintenant, sans se concentrer sur le plus long terme.

 

Qu’est-ce qu’un jeu infini ?

 

Sur Linkedin Live, M. Sinek a fait valoir que cette façon de penser peut avoir des conséquences catastrophiques, car elle néglige la nécessité d’être adaptable à plus long terme.

Son analogie du “jeu infini” contraste avec le “jeu fini” à cet égard : Dans un jeu fini, qu’il s’agisse de n’importe quoi, du football aux échecs, les règles et les joueurs sont connus et il existe une manière définie d’obtenir une victoire finale et permanente, qu’il s’agisse de mener au temps plein ou de faire échec et mat.

En revanche, les affaires sont un jeu infini, à la manière de la politique mondiale ou du mariage. La victoire finale n’existe pas. De plus, les règles et les joueurs peuvent changer au fil du temps, ce qui signifie que ceux qui se contentent de jouer le jeu d’une seule façon se retrouveront pris au dépourvu lorsque les circonstances changeront et qu’ils seront soudainement confrontés à des défis qu’ils ne pourront pas relever.

Il existe de nombreux exemples de la façon dont cela peut se produire :

Les règles changent en raison de l’arrivée d’une nouvelle technologie, comme Internet. La loi actuelle pourrait changer, comme de nouvelles réglementations autorisant ou interdisant certaines activités. De nouveaux entrants perturbent le marché en faisant des affaires d’une manière différente. Les goûts des consommateurs changent, ce qui signifie que votre buyer persona marketing doit être ajusté.

Ce qui rend l’état d’esprit “infini” particulièrement périlleux, c’est qu’il encourage la survie à court terme, et non l’honnêteté et la confiance. Se débrouiller ici et maintenant est tout ce qui compte. Mais cela peut signifier, esquiver les défis nécessaires pour apporter les changements indispensables pour que l’entreprise continue à prospérer dans le jeu infini.

 

Pourquoi le fait d’avoir un dirigeant à l’esprit infini a-t-il sauvé Ford ?

M. Sinek a cité le constructeur automobile Ford comme un excellent exemple. En 2006, Alan Mulally a pris la tête de l’entreprise et a demandé à ses directeurs de division de rendre compte de l’évolution de leurs sections. Bien que l’entreprise soit en grande difficulté, aucun n’a reconnu l’existence d’un problème. Il a dû insister à plusieurs reprises sur le fait que quelque chose ne tournait pas rond avant que, lors d’une réunion ultérieure, un cadre rompe les rangs et admette l’existence d’une difficulté.

Le problème, a noté M. Sinek, était que le prédécesseur de M. Mulally avait tendance à licencier tous ceux qui lui donnaient de mauvaises nouvelles. Cette désincitation à être honnête signifiait que les problèmes restaient cachés et, par conséquent, n’étaient pas abordés.

L’approche de M. Mulally n’était pas “vous êtes le problème”, mais “vous avez un problème”. Plutôt que de licencier qui que ce soit, il encourageait ceux qui avaient des problèmes à les révéler, afin qu’ils puissent être abordés. La confiance et l’ouverture sont devenues des vertus et un moyen vital pour la survie de l’entreprise.

Pour M. Sinek, l’approche adoptée par Alan Mulally était un cas évident de leader à l’esprit ” infini ” en action, le résultat étant que Ford s’est redressé.

Toutes les grandes entreprises automobiles n’ont pas connu le même succès. General Motors et Rover sont deux bons exemples de grandes entreprises qui sont tombées sur le bord du chemin, mais c’est aussi le cas de tant d’anciens leaders du marché dans de nombreux secteurs :

Kodak : La firme d’appareils photo instantanés n’a jamais répondu à l’arrivée de la photographie numérique Blockbuster Video, qui n’a pas pu survivre à la montée en puissance de Netflix.

 

Comment un état d’esprit de jeu infini peut-il aider le marketing ?

Le marketing doit certainement adopter un état d’esprit infini. Les nouvelles technologies ont rendu possibles des outils en ligne comme le marketing de contenu et les blogs, le PPC, le marketing par courriel, le marketing des médias sociaux et le partage de vidéos en ligne. Si les annonces dans les journaux, les panneaux d’affichage et les publicités télévisées sont toujours parmi nous, leur importance a grandement diminué et elles ont beaucoup moins d’impact lorsque l’attention se porte davantage sur les appareils numériques à l’ère d’Internet.

Même au sein du secteur en ligne, le changement est intervenu. La majorité des recherches sur le web sont désormais effectuées par smartphone et rendre les sites web adaptés aux mobiles est essentiel. Pourtant, ceux qui ont rattrapé ce développement seront toujours en danger s’ils ne sont pas prêts pour les développements futurs.

Ce que ceux-ci pourraient être fait l’objet de nombreuses spéculations à l’approche d’une nouvelle décennie, peut-être plus de réalité virtuelle ou d’intelligence artificielle, par exemple, mais quels que soient les changements, ce seront les esprits infinis qui pourront le mieux s’y adapter.

 

Sommaire
A partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn
A lire aussi