19 juin 2024, 00:45 AM
prim-nordpasdecalais

Votre compagnie de carte de crédit vérifie probablement vos revenus

 

 

Avec des millions de personnes sans travail en raison de l’épidémie de coronavirus (COVID-19), certains utilisent davantage leurs lignes de crédit existantes. Les prêteurs anxieux s’inquiètent des remboursements et de nombreux émetteurs de cartes de crédit essaient de savoir qui a encore un emploi afin de décider s’ils doivent laisser les consommateurs continuer à dépenser ou réduire leur limite de crédit.

 

Comment les créanciers découvrent votre emploi et vos revenus ?

 

Les prêteurs et les créanciers vérifient l’emploi et les revenus lorsque les consommateurs demandent des prêts et des cartes de crédit. Mais ce type d’information devient difficile à confirmer avec le temps, car les gens changent d’employeur ou sont licenciés. Alors, comment les sociétés de cartes de crédit obtiennent-elles des détails sur votre emploi et vos revenus alors que vous êtes déjà client ? Voici quelques possibilités.

L’émetteur de la carte de crédit pourrait venir directement vous le demander lorsque vous vous connectez au site Web de la société pour consulter votre relevé en ligne. Habituellement, un écran contextuel vous demande de vérifier des informations, comme votre source de revenus. Vos rapports de crédit peuvent contenir certains de vos antécédents professionnels, comme le nom de votre employeur et peut-être vos anciens lieux de travail. Mais les rapports de crédit ne contiennent pas de données sur votre taux de rémunération et pourraient même ne pas énumérer votre employeur.

 

Certains créanciers utilisent une base de données sur l’emploi

 

Une autre façon pour les prêteurs et les créanciers de connaître vos finances actuelles est de consulter une base de données en ligne sur les salaires et l’emploi, qui fournit des rapports de données sur l’emploi. Ces rapports contiennent des renseignements à votre sujet provenant des employeurs, y compris vos :

  • employeurs actuels et passés ;
  • revenus et déductions ;
  • si vous avez une assurance ;
  • nombre moyen d’heures par période de paye ;
  • augmentations de salaire (la prochaine prévue et la dernière) ;
  • et si vous recevez une indemnisation.

Que pourrait-il se passer si vous perdiez votre revenu ?

 

Si votre société de carte de crédit apprend que vous n’avez pas d’emploi ou que vous avez subi une réduction de salaire, elle pourrait tout simplement réduire votre limite de crédit, généralement sans vous en avertir. Selon une enquête, 25 % des titulaires de cartes ont vu leur limite de crédit abaissée ou leur compte fermé, au cours des derniers mois.

Si l’émetteur de votre carte de crédit abaisse votre limite de crédit et que vous n’en êtes pas satisfait, vous pouvez contacter la société et plaider votre cause. Si vous avez un historique de paiements ponctuels, dites-le à l’émetteur. Si vous êtes toujours employé ou si vous avez une autre source de revenus, donnez également cette information à la société de cartes de crédit. Vous pourriez être en mesure d’obtenir le rétablissement de votre limite précédente.

Sommaire
A partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn
A lire aussi