24 février 2024, 19:39 PM
prim-nordpasdecalais

Protéger ses employés avec la mise en place d’un protocole de sécurité

L’article L. 4121-1 du Code du travail stipule que tout salarié a le droit d’être en sécurité dans son lieu de travail. Cette sécurité doit être assurée par l’employeur, qui doit mettre tout en œuvre pour qu’elle soit effective. Pour cela, il peut mettre en place différentes mesures préventives, contenues dans un protocole de sécurité. Découvrez dans ce guide comment établir ce protocole en milieu professionnel, mais également ses enjeux.

 

Comment établir un plan de sécurité pour ses salariés ?

 

Pour assurer la sécurité de ses salariés, une entreprise peut appliquer un protocole de sécurité destiné à garantir leur sécurité et leur bien-être. Il doit se baser sur des éléments précis pour être efficace.

 

Évaluation des risques

Pour établir un plan de sécurité adapté à une entreprise, il faut en premier lieu évaluer les différents risques. Cette analyse doit se faire avant même la mise en service des salariés. Les risques peuvent être corporels, mais également psychologiques ou organisationnels. Pour évaluer tous ces risques, il peut être nécessaire de faire appel à des experts. L’avis de vos salariés est également un indicateur précieux qui permet de mieux évaluer ces risques.

 

La formation des salariés

Les salariés peuvent être impliqués directement dans la réduction des risques par des formations adéquates. Ces formations sont variées et peuvent concerner plusieurs risques, ce sont par exemple : les risques psychosociaux, les TMS, les risques corporels, les risques chimiques, les risques routiers, etc. Ces sessions de formations peuvent être faites par des experts du domaine. Les salariés peuvent apprendre différentes compétences et maîtriser les bonnes pratiques de sécurité. Ils seront ainsi plus aptes à reconnaître ces risques, faire face, mais surtout mieux les prévenir.

 

La mise en place de mesures préventives

En identifiant les différents risques qui peuvent survenir en entreprise, il est plus facile pour l’employeur d’établir des mesures préventives pour les limiter. Ces mesures préventives peuvent porter sur différentes approches :

  • la mise en place d’Équipements de Protection Individuelle (EPI), il s’agira d’équiper les salariés de dispositifs spéciaux pour garantir leur intégrité physique ;
  • mettre en place des outils pour assurer une meilleure sécurité des agents, GPS embarqué sur les véhicules, moyen de communication, etc. ;
  • l’évaluation de l’ergonomie des espaces de travail, qui consistera à rendre moins pénibles les tâches du travailleur.
  • la mise en place de politique de travail et règlement intérieur, ce sont par exemple des politiques anti-harcèlements ou anti-discriminatoire, afin que le salarié puisse travailler dans de bonnes conditions ;
  • établir un meilleur encadrement et un suivi des salariés, qui servira à prévenir le stress, le surmenage et d’autres facteurs susceptibles d’impacter le mental des travailleurs.

 

Adaptation du protocole de sécurité

Un protocole doit être continuellement adapté face aux nouvelles exigences. Il est important de l’ajuster en fonction des évolutions, des changements dans la société, mais il doit également s’adapter aux nouvelles dispositions légales. Pour l’adapter au mieux, vous devez analyser les retours de vos salariés, écouter leurs besoins et analyser les résultats de votre protocole de sécurité.

Sommaire
A partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn
A lire aussi