18 juin 2024, 21:01 PM
prim-nordpasdecalais

Pourquoi je n’arrive pas à obtenir une promotion interne ?

 

 
 

Il y a quelques mois, j’ai eu mon ami Yann au téléphone. Yann n’était pas apaisé car il venait de se voir refuser une promotion interne de l’entreprise pour laquelle il travaille. Il visait un poste de manager. Mais quelle a été la raison de ce refus ? Premièrement, parce que Yann est très très très compétent à son poste. Deuxièmement, parce qu’il n’avait jamais eu d’expérience de management auparavant.

 

Vous pensez que Yann n’avait aucune chance d’accéder à ce poste ? Eh bien, ce n’est pas mon avis. Dans cet article, je vais vous livrer 3 astuces pour réussir à obtenir une promotion interne. Mais attention, cela va vous demander quelques efforts. Eh oui ! Que voulez-vous ? Je ne fais pas encore de miracles. Je vous le dis maintenant que j’y pense, laissez-moi un commentaire suite à cet article pour me faire part de votre avis.

 

 

1. Obtenir une promotion interne en créant son poste

 

Savez-vous qu’il est possible d’obtenir une promotion interne alors que l’entreprise ne propose pas de poste ? Oui, oui, c’est possible, je vais vous raconter l’exemple de Yohann. Yohann était manager dans un grand groupe de la Région Sud. Comme une grande partie des managers de sa boîte, il était amené à concilier ses intérêts personnels avec ceux de ses subordonnées et ceux de sa direction.

 

C’était une équation qui n’était pas facile à résoudre. Qu’a donc fait Yohann ? Étant donné qu’il faisait un peu de développement personnel sur son temps libre, il s’est demandé si cela ne pouvait pas également aider ses collègues managers à mieux gérer leur quotidien. C’est alors qu’une idée lui est venue : devenir coach pour manager dans son entreprise.

 

Qu’a-t-il fait ensuite pour réaliser cette transition ? Eh bien, il a sollicité le Directeur Général de son entreprise pour obtenir un entretien. Lors de cet entretien qu’il a obtenu, il lui a expliqué qu’il ne voulait plus être manager et qu’il avait un projet à proposer à son entreprise. Il a listé les problèmes qu’il avait constatés chez ses homologues managers ainsi que les solutions qu’il proposait de mettre en place en tant que coach.

 

Le Directeur Général lui a alors demandé de lui proposer un plan d’action pour mettre en place les solutions qu’il proposait. Ceci fait, son poste de coach interne pour managers a été accepté. D’abord à mi-temps pour assurer la transition depuis son ancien poste. Puis, au bout de six mois, à 100 %. Quelle leçon retenir de tout cela ?

 

Tout d’abord que si vous n’êtes pas heureux à votre poste actuel, ne vous plaignez pas à votre manager. Soyez, au contraire, force de proposition. Vous êtes un chercheur astucieux (ou une chercheuse astucieuse), vous êtes responsable. Entrez donc dans une démarche commerciale en listant les problèmes de l’entreprise que vous voyez tout en mettant en regard des solutions.

 

2. Avant de chercher à avoir une promotion interne, mettez-vous dans les chaussures de votre patron

 

Dans l’exemple de Yohann ci-dessus, vous avez remarqué qu’une transition a été souhaitée par le Directeur Général et cela se comprend. Imaginez l’espace de cinq minutes que demain vous prenez la place de votre patron et que l’un de vos salariés souhaite changer de poste. Cela ne vous arrange pas car vous n’avez personne pour le remplacer à disposition et, s’il se barre, vous n’allez certainement pas pouvoir atteindre les objectifs que vous donne votre responsable à vous !

 

Alors, je ne vous dis pas qu’il faut rester à votre poste pour faire plaisir à votre patron. Ce que j’essaie de vous montrer, c’est que plus vous essayerez de vous mettre dans ses baskets, vous vous allez être en mesure de voir quels sont les freins potentiels de ce dernier à votre évolution professionnelle. Si je reprends l’exemple de Yann, peut-être que son chef n’aurait pas été content de le voir partir.

 

Peut-être même que Yohann aurait eu plus de chances d’obtenir satisfaction s’il avait proposé à son chef un plan d’action pour que son départ ne change rien (mise en place de procédures, formation du nouveau collaborateur, prise de poste à 50 % comme pour Yohann, etc.). Qu’en pensez-vous ? 

 

Vous n’avez pas d’idée de quels pourraient être les freins de votre manager ? C’est complètement normal, je vais vous proposer une nouvelle astuce ! Allez interviewer d’autres managers pour leur demander leur avis. Comment faire ? C’est très simple, ce qui ne veut pas dire forcément facile.

 

Vous savez quel est le double effet Kiss Cool ? C’est que non seulement vous allez découvrir des freins mais vous allez aussi avoir des solutions. En clair, ce sont les personnes que vous interviewez qui vont vous donner à la fois les problèmes qu’ils rencontrent et les solutions pour y remédier. Mais pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils n’ont pas d’enjeux vous concernant. De plus, cela procure du plaisir que de rendre service.

 

 

3. Comment faire si mon chef me dit que je n’ai pas les compétences requises pour la promotion interne que je vise ?

 

Vous n’êtes pas compétent pour le poste que vous visez ? Alors, posez la question suivante à votre responsable hiérarchique : “Quelles compétences dois-je obtenir ?” Cela va pour permettre de lister les attentes. C’est fait ? Super. Voici une seconde question à poser : “Pourquoi ?” Cela afin de pouvoir juger si cette compétence est réellement requise ou pas. Voici un exemple personnel.

 

Lors d’une de mes expériences professionnelles, une chargée de recrutement est rentrée dans mon bureau pour imprimer des CV. Je lui ai demandé quels types de profil elle recherchait. Le premier critère qu’elle a évoqué était “bac+5“. Ceux et celles qui me suivent depuis un certain temps ne seront pas étonnés par le fait que j’ai commencé à la challenger un peu.

 

Je lui ai demandé pourquoi à plusieurs reprises. Au final, j’ai découvert que ce qu’elle recherchait, c’était quelqu’un qui soit opérationnel immédiatement une fois sur le terrain. Rien à voir avec le “bac+5”. De fait, vous avez des bac+5 qui seront opérationnels immédiatement et d’autres non. Et pourtant, pour elle, bac+5 impliquait le fait d’être opérationnel immédiatement.

 

Une fois que vous aurez pris conscience des besoins légitimes de votre responsable, recherchez des pistes pour combler le manque. Si par exemple vous visez un poste de management et que vous n’avez aucune expérience, allez bosser chez McDonald’s le soir et les week-ends et faites en sorte d’être promu au poste de manager d’équipe. Et cela même si vous êtes ingénieur. Ça choque votre ego ?

 

Vous pouvez aussi interviewer des personnes que vous connaissez et qui sont reconnues comme étant de très bons managers, voire même interviewer des personnes que vous ne connaissez pas. Bref, quel prix êtes-vous prêt à payer pour obtenir la compétence qu’il vous manque ? Vous avez compris ? Identifiez le vrai besoin, trouvez ensuite des solutions pour y remédier et… agissez même si ce n’est pas facile ! 

Sommaire
A partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn
A lire aussi