07 décembre 2022, 07:19
prim-nordpasdecalais

Les différents transpalettes électriques et leurs usages

Le transpalette est une sorte de chariot fréquemment utilisé pour transporter des palettes de manutention. Il est muni de deux bras de fourche très pratiques aidant dans la prise et dans le déplacement desdites palettes. L’on distingue deux types de transpalettes : les versions électriques et celles manuelles. Voici un billet sur les différents types de transpalettes électriques et leur usage.

 

Les transpalettes électriques

 

Le transpalette électrique est conçu presque de la même façon que le transpalette classique. La différence ici est que le dispositif de levage intègre un moteur en plus d’une batterie. De même, le timon à poignée joue les mêmes rôles, sauf que ceux-ci sont exercés automatiquement. À la différence de son homologue manuel, le transpalette électrique accorde à ses manipulateurs une capacité de chargement maximale largement supérieure allant jusqu’à 3 tonnes et plus. Cependant, le déploiement de ce type d’outil est délicat, car il doit être utilisé sur un terrain lisse. Il existe de nos jours de nombreux modèles de transpalettes électriques :

 

Les modèles compacts

Cet outil a souvent les mêmes caractéristiques que les manuels. Il offre un confort de travail très appréciable, ce qui permet à son utilisateur de préserver son corps, d’éventuels troubles musculo-squelettiques. En ce qui concerne sa limite de charge, il faut dire que le transpalette électrique compact peut transporter environ 1 200 kg et pas plus, afin d’éviter les accidents du travail. Ces modèles ont un faible rayon de braquage, ce qui favorise leur application dans les espaces fermés. La batterie conçue à base de lithium autorise les chargements partiels et un usage maximal avec une autonomie de 3 h à 6 h. Par conséquent, leur utilisation est fortement conseillée lors de manipulations répétées.

 

Les modèles à conducteur accompagnant

Ces modèles sont vivement recommandés pour les tâches routinières. La version de base est dotée d’une batterie de 150 Ah au moins. Toutefois, il est réceptif à un remplacement de batterie dans l’optique d’un usage plus intensif. Ses limites d’élévation sont de 1.6 T à 2.0 T, sauf pour des usages spécifiques où vous pouvez aller jusqu’à 3.0 T.

 

Les modèles à conducteur porté

Dans l’unique but d’optimiser la manipulation d’un transpalette électrique, diverses versions dérivées ont vu le jour avec un conducteur porté. Il s’agit des modèles dont le cariste est situé sur une plateforme derrière le timon. Ces modèles sont très pratiques pour parcourir de longues distances de transport, surtout lorsque ces déplacements sont quotidiens. À noter qu’ils sont plus utiles sur des plateformes logistiques. 

 

Les transpalettes semi-électriques

 

Quand il s’agit de trouver une alternative entre les transpalettes électriques et les transpalettes manuels, les regards se tournent vers les modèles semi-électriques. En effet, leur capacité moyenne est de 1.0 T au moins. Cette disposition convient dans 80 % des cas d’usage. Pour lever une charge, il suffit de pomper manuellement le timon. Bref, les transpalettes semi-électriques sont très recommandés pour les utilisations intensives.

 

Les versions à haute levée

 

L’appellation en dit long sur leur efficacité et leur aspect pratique. Ces versions offrent les mêmes définitions que les modèles manuels à haute levée. La seule différence est qu’ils sont équipés d’un dispositif moto-pompe qui s’occupe de l’élévation électrique.

Sommaire
A partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn
A lire aussi