02 décembre 2021, 08:40

Encore une première semaine du mois de novembre excellente pour le CAC 40

cac 40

La première s’est terminée à plus de 7 000 points pour le CAC 40. Ainsi, la tendance du mois d’octobre ne s’est pas encore inversée comme le prévoyaient certains observateurs. Alors, est-ce le moment propice pour investir dans cet indice ? Certains observateurs préviennent que ces récents résultats devraient être relativisés et qu’ils s’attendent à un retournement de situation dans les prochains jours.

Après plus de 20 ans, le CAC 40 enregistre un nouveau record

La valeur de l’indice du CAC40 flirte avec les 7070 dans la journée du 9 novembre

Le CAC 40 a enregistré un pic historique de 6 944,77 points le 4 septembre 2000, soit il y a plus de 20 ans. Cette performance n’a jamais été battue jusqu’à la journée du 3 novembre 2021 lorsqu’il a été enregistré à 6 955,10 points. En mi-août de cette année, tout le monde s’attendait à un nouveau record historique, mais l’indice a montré de la résistance et n’a pu aller au-delà des 6 913,67 points. Dans la journée du 9 novembre, l’indice a ainsi enregistré un nouveau record de 7 079,58 après huit séances de hausse consécutive. Boosté par les performances individuelles des entreprises qui le composent et la performance globale du marché parisien, le CAC 40 poursuit sa dynamique. Parmi les plus performants, on retrouve des entreprises comme Kering et Renault. Si vous souhaitez en savoir plus à propos de l’évolution de l’indice ces derniers jours, cliquez ici.

Renault : un bond de 4,3 % en une journée

Les différentes entreprises composant le CAC 40 ont leur part de contribution à la bonne forme de l’indice. Cependant, celle du groupe Renault est sûrement l’une des plus palpables. Les actions de la marque automobile ont en effet bondi de 4,3 %, rien que dans la journée du 9 novembre. Ce gain important est le résultat de la révision à la hausse du résultat opérationnel de Nissan anticipé à 180 milliards de Yens.

Kering, Veolia et Teleperformance en bonne forme

Outre Renault, plusieurs entreprises affichent aussi une grande forme avec une progression constante et consécutive au-delà des 1%. On peut citer par exemple :

  • Kering ;
  • Veolia ;
  • Teleperformance.

En revanche, d’autres comme Wordline et Hermès ne profitent pas de la bonne forme de l’indice et terminent régulièrement les séances en baisse.

Un record qui ne signifie rien, selon certains observateurs

Certains observateurs lancent cependant un pique à l’encontre du CAC 40. Ce record ne signifie pas grand-chose d’après eux pour plusieurs raisons. Le CAC 40 Gross Return pourrait être un meilleur indicateur puisqu’il prend en compte les dividendes réinvestis. Le CAC 40 GR (Gross Return) aurait déjà pulvérisé le record de 2000 en 2007. D’un autre côté, la liste des entreprises qui ont composé le CAC 40 de 2000 est déjà bien différente de la liste actuelle. Cette différence rend les calculs et les spéculations plus difficiles, voire impossibles.

Faut-il investir dans l’indice CAC 40 actuellement ?

Si on se fie uniquement à l’évolution de l’indice ces dernières semaines, elle confirme la bonne forme des entreprises françaises et de l’économie en général. Les analystes graphiques prévoient une hausse jusqu’à 7 100 ou 7 150 avant que l’indice ne marque le pas. Cependant, ces derniers prévoient aussi qu’en cas de cassure, l’indice peut se retrouver à 6 700 ou 6 610 points. Rappelons que les adeptes des analyses graphiques ne prennent aucun compte des données et des réalités économiques. Ils se basent uniquement sur les graphiques et les schémas. Néanmoins, ces méthodes d’analyse ont déjà fait leurs preuves dans le passé, et il est aussi important d’y tenir compte.