21 juin 2024, 21:33 PM
prim-nordpasdecalais

Comment sélectionner votre étiquette adhésive ?

L’étiquette adhésive est un véritable outil de communication visuelle pour votre entreprise. Collée sur votre packaging, elle permet en effet de faciliter la promotion du produit en question et donc de vous démarquer de la concurrence. Cependant, pour que ce support soit en mesure de refléter les valeurs de votre entreprise et votre savoir-faire, il est important de bien choisir un modèle adapté. Pour cela, certains critères doivent être considérés.

 

Pourquoi l’étiquette adhésive est importante pour votre entreprise ?

 

L’étiquette adhésive est un support qui renseigne les caractéristiques d’un produit auquel elle est collée. Elle permet alors de véhiculer le message que vous souhaitez faire passer à vos clients. En ce sens, elle constitue une solution efficace pour promouvoir vos packagings, votre marque et votre entreprise de manière attractive.

Sachez qu’avant de procéder à l’achat, les consommateurs portent une attention particulière aux étiquettes des produits. Ils se dirigent ainsi vers celle qui répond à ses valeurs ou bien celle qui est la plus attrayante. Leur choix va principalement dépendre du seul point de différenciation qu’ils constateront. C’est pourquoi vous devez bien penser aux éléments graphiques de vos étiquettes autocollantes afin de vous démarquer de la concurrence. De ce fait, la personnalisation de vos supports est essentielle.

Par contre, il est toujours conseillé de recourir aux services d’un professionnel pour concevoir une étiquette adhésive. À cet effet, se rendre sur le site de Rubaco est, par exemple, une très bonne idée.

 

Comment bien choisir votre étiquette adhésive ?

 

Pour sélectionner une étiquette autocollante adaptée à vos besoins, tenez compte des critères suivants :

 

La taille de l’étiquette

Les dimensions de votre étiquette doivent s’adapter à la taille de vos produits. Comme il s’agit de l’élément principal de votre emballage, vous devez y renseigner les informations les plus essentielles (numérotation, texte, logo, code-barres, etc.). L’objectif est d’attirer l’attention des consommateurs dans le but de les inciter à acheter vos produits.

 

La matière de l’étiquette

En ce qui concerne la matière, de nombreuses possibilités vous sont proposées. Les papiers les plus répandus dans la fabrication d’étiquettes personnalisées sont le vélin et le papier lisse. Ces derniers proposent une meilleure qualité d’impression. De plus, ils peuvent être disponibles avec de la colle détachable ou permanente.

Si vous êtes spécialisé dans la vente de produits alimentaires, choisissez le polypropylène. Cette matière peut très bien s’adapter au froid et à la chaleur sans se détériorer. Dans le cas où vous voulez donner du relief à vos visuels, le papier structuré s’avère un très bon choix. D’autre part, les activités qui impliquent l’étiquetage de colis nécessitent une matière « thermique ».

 

La finition de l’étiquette

Donnez une attention particulière aux finitions de vos étiquettes. Vous devez vous démarquer de vos concurrents en y apportant une touche particulière ou sophistiquée. De cette manière, les consommateurs pourront reconnaître facilement votre marque. Vous pouvez, par exemple, réaliser un embossage sur vos étiquettes pour leur donner du relief. Cette technique apporte également une touche d’élégance. Il est aussi possible de miser sur d’autres finitions comme :

  • la couleur à chaud ;
  • la dorure ;
  • le pelliculage, etc.

 

Le choix de l’adhésif

Avant de commander des étiquettes autocollantes à imprimer, n’oubliez pas de choisir le bon adhésif. Celui à base d’acrylique est à privilégier si vous souhaitez avoir un modèle permanent. L’avantage avec ce dernier, c’est qu’il peut convenir à tous les supports, que ce soit du verre, du carton, du papier ou du film.

Sachez que votre autocollant personnalisé peut être repositionnable ou amovible. Quoi qu’il en soit, assurez-vous qu’il offre une bonne résistance à l’eau, aux frottements, aux changements de température, aux solvants et à l’abrasion. 

Sommaire
A partager sur
Facebook
Twitter
LinkedIn
A lire aussi