Dans une entreprise, les risques pour les salariés sont multiples : chute, brûlure, coupure… Il est impératif de mieux connaître les dangers professionnels afin de mieux les appréhender. Mais comment réduire toute menace pour vos salariés ? Voici des étapes à suivre.

Evaluer les divers risques

Les risques professionnels peuvent provenir d’une activité non maîtrisée, de l’usage de produits chimiques ou encore d’activités plus ou moins contraignantes. Cela peut provoquer des dommages corporels et physiques, ou encore des maladies sur le long terme.

Les diverses natures des risques professionnels

En fonction de l’activité de l’entreprise, les risques professionnels sont multiples :

  • Psychologiques : agression ou harcèlement moral ou physique ;
  • Physiques : intempéries, incendie, qualité de l’air et pollution, niveau sonore ;
  • Chimiques : exposition à des substances dangereuses et toxiques ;
  • Mécaniques : projections, gestes répétitifs, écrasements, heurts ;
  • Biologiques : exposition à des agents allergisants ou infectieux ;
  • Radiologiques : radiations ionisantes.

Il faut donc savoir quels sont les divers risques inhérents à votre activité pour être sûr de protéger vos salariés.

Discerner « danger » et « risque »

Il est impératif de bien distinguer les termes « risque » et « danger ». Un produit peut être dangereux, mais avec des risques d’usage réduits, surtout si des mesures de protection sont mises en avant comme le port de masque, ou de gants.

Le risque s’établit alors comme une probabilité. Elle est réduite, si vous mettez en place les mesures adéquates.

Sur gesip.com vous en saurez plus !

La prévention

C’est l’employeur qui est en charge de « prévenir » et de prendre les mesures nécessaires pour protéger le salarié.

La prévention des risques repose sur 9 principes de base :

  • Evitez les risques ;
  • Examinés ceux qui ne peuvent pas être évités ;
  • Combattre les risques ;
  • Adaptez le travail au salarié ;
  • Prendre en compte les évolutions techniques ;
  • Troquez ce qui est dangereux ;
  • Planifiez la prévention ;
  • Prendre des dispositifs de protection collective ;
  • Donnez les instructions adaptées aux travailleurs.

Agir en conséquence

Il y a 3 échelles de prévention :

La prévention primaire, qui vise à éviter l’apparition d’un risque. Ce sont les facteurs de risques. Ensuite, il y a la prévention secondaire qui évite qu’un dommage ne survienne. Elle vise la protection de l’individu avant tout.

Enfin, il y a la prévention tertiaire qui vise surtout à réduire les dommages en évitant que des séquelles ou des complications ne surviennent. Il peut aussi s’agir de mesures de maintien dans l’emploi.

Les mesures indispensables à prendre

Les mesures techniques et individuelles

La prévention collective sert à protéger la totalité des salariés en réduisant les situations complexes sur le lieu de travail.

La prévention individuelle elle, protège l’employé en mettant à sa disposition des protections obligatoires.

Les mesures médicales, techniques et légales

Les mesures techniques se rapportent aux équipements de travail et aux locaux.

Les mesures médicales elles, sont garanties pour la santé des travailleurs.

Les mesures légales, font référence aux textes réglementaires que vous devez respecter sous peine de sanctions.