Présenter une demande d’entrée sur le territoire américain pour effectuer une formation ne doit pas se faire à la légère. Entre le visa H-3 ou le visa M1, vous devez faire une demande pour fouler le territoire américain. Généralement, le visa américain pour une formation professionnelle n’est délivré que pour la durée de la formation, dans une limite de deux ans. Pour rester sur le sol américain, vous devez obtenir une autorisation des autorités américaines !

En savoir plus sur le visa H-3

Pour suivre une formation professionnelle aux Etats-Unis, une obligation de visa est de mise. Le type de visa adapté à cela est le visa H-3. Il s’agit d’une autorisation permettant de suivre une formation dans les secteurs suivants : Agriculture, communication, technologie, finance ou encore administration ainsi que d’autres secteurs mais à l’exception des formations médicales. Il est donc impératif de faire cette demande d’autorisation de voyage imposée par le gouvernement américain.

L’administration américaine impose toutefois que la formation ne soit pas disponible dans le pays d’origine des ressortissants. Une fois la formation complète, la personne devra poursuivre sa carrière et son cursus et demander un emploi dans son pays d’origine. Pour un voyage d’affaires ou un séjour touristique aux usa par contre, il faut une autorisation de voyage électronique Esta. Vous retrouverez les formalités adéquates en ligne pour demander un visa touriste.

Il est à noter qu’il n’y a aucune limite de visas H-3 pour entrer sur le territoire américain. Les époux(ses) ainsi que les enfants de moins de 21 ans, de la personne qui fait une demande de visa peuvent être acceptés aux critères d’admissibilité d’un visa H-4. Grâce à cela, ils pourront entrer sur le territoire ou faire un voyage aux Etats-Unis, mais ils ne pourront pas y travailler. Pour cela, ils devront faire une nouvelle demande afin d’obtenir un visa d’immigration.

Quid du visa M-1 ?

Le visa M-1 est un visa très plébiscité chez les étudiants désirant poursuivre une formation professionnelle aux Etats-Unis. Sur demande à l’ambassade américaine ou directement sur le site du gouvernement. Il est très prisé des écoles professionnelles et des cours de formation pratique.

Avec un passeport valide, vous pouvez suivre une formation en école de cuisine, en cours de cosmétologie ou de pilotage ou encore accéder à des métiers manuels comme l’électricité, la plomberie ou la serrurerie.

En étant titulaire de ce visa, vous pouvez faire un séjour aux USA pendant toute sa validité et étudier à temps plein dans une école professionnelle. Mais concrètement qu’est-ce que ce visa M-1 autorise ?

  • Entrer sur le sol américain pour fréquenter une école professionnelle
  • Travaille dans des emplois sur le campus ou des emplois connexes
  • Recevoir un diplôme associé
  • Transférer des écoles pendant les 6 premiers mois du programme
  • Ouvrir un compte en banque, avoir un permis de conduire, visiter toutes les villes américaines.

Attention, il faut être accepté dans un établissement SEVP, maîtriser l’anglais et avoir des fonds suffisants.

L’ESTA me servira à quoi ?

Pour les personnes désirant voyager aux usa suite à leur formation professionnelle, elles peuvent faire une demande de formulaire esta, qui est une demande d’exemption de visa. Pour obtenir cette autorisation d’entrer sur le territoire américain, il faut être assez prudent pour remplir le formulaire car la demande sera refusée à la moindre erreur.

Pour partir aux etats unis, il est conseillé de faire sa demande au moins 3 jours avant son départ. Vous pouvez séjourner aux USA pour une durée de moins de 3 mois. Même si vous ne faites qu’un transit, ce document est obligatoire pour voyager. Sa durée de validité est de deux ans, à condition d’avoir un passeport en cours de validité et un billet d’avion aller retour.

Solliciter un visa ESTA auprès du consulat des etats unis ou en ligne, est une démarche imposée par le département de la sécurité pour un séjour aux états unis. Cette demande d’autorisation permet de faire un tri de voyageur et d’écarter les individus qui nuiraient à la sécurité intérieure du pays.